Nouvelle technologie pour les jeux !

Chez les gamers, on trouve deux rêves distincts et pourtant très similaires : voir les jeux s’intégrer à la vie réelle, et être capable de “rentrer” dans un jeu. Ce n’est pas sans rappeler Sword Art Online et Accel World, sans parler de .Hack, Yureka et Log Horizon, des mangas/animes qui traitent ce sujet. Mais aussi folles que peuvent sembler ces idées, elles sont en train de devenir réalité : les neurogames ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez.

Les neurogames ? C’est quoi ?

Les neurogames sont “une série de technologies qui intègre le système nerveux dans la façon de jouer” selon Zack Lynch, l’organisateur de la NeuroGamingCon, un évènement annuel qui se tient à San Francisco. Un peu trop futuriste, vous pensez ? Et bien sachez que non. Alors qu’une nouvelle génération de consoles est apparue sur le marché, la suivante pourrait faire son apparition d’ici quelques années. Ou quelques mois.

C’est en tout cas l’avis de Palmer Luckey, le PDG d’Oculus VR. Contrôler un jeu par la pensée n’est plus un mythe. Cela sera bientôt possible avec l’aide de casques EEG, qui scannent l’activité cérébrale et transmettent les informations à une plateforme de bio-feedback. En bref, votre ordinateur sera capable de “traduire” votre activité cérébrale en commandes adaptées au jeu. Il suffit d’imaginer cette technologie utilisée avec l’Oculus Rift pour commencer à baver sur les possibilités. Mais le neurogaming, ce n’est pas que ça.

Un autre but du neurogaming est de rendre l’immersion complète. Et pour une immersion complète, quoi de plus simple que de bouger son corps pour bouger dans le jeu ? Parmi les technologies présentes cette année à la NeuroGamingCon, on trouve le PrioVR. Connu depuis quelques temps maintenant, il s’agit d’un système permettant de reproduire vos mouvements à l’intérieur du jeu. Celui-ci devrait apparaître sur le marché durant l’année 2014, les livraisons de la campagne Kickstarter ayant lieu en juin 2014. Et à ce qu’on en voit, il ne s’agit pas d’un système encombrant, mais plutôt de capteurs placés à des endroits clés du corps.

neurogaming-conference-2013-image7

Vous pensiez que c’était tout ? Vous n’auriez pas pu vous trompez plus. Peut être avez vous déjà entendu parler de CastAR, et cela n’aurait rien de surprenant : peu de campagnes Kickstarter dépassent le million de dollars, après tout. Ce projet mixe réalité virtuelle et réalité augmentée pour donner vie à ce que ses créateurs appellent la réalité projetée. Il est également possible d’interagir avec ces projections. Un Donjons & Dragons en réalité projetée, ça vous dit ?

Capture

Bien entendu, de nombreux débats tournent autour de ces technologies. Les informations sont très personnelles, puisque les technologies sont capables de reconnaître vos émotions. L’un des grands débats tourne autour de la publicité en temps réel, qui se baserait sur ces informations. Les possibles dangers sont aussi discutés, ainsi que les bénéfices qui peuvent être tirés de ces technlogies. Il serait par exemple possible de réduire le temps d’apprentissage grâce aux impulsions électriques.

Et vous, pensez-vous que ces technologies seront dangereuses ? Êtes-vous excités par l’arrivée prochaine de ces technologies ? Répondez dans notre sondage ! À la rédaction, on pense qu’il faudrait mettre en place des règles claires sur la protection des données personnelles avant que le public puisse avoir accès à ces technologies.

Source : https://hitek.fr/actualite/neurogaming-controle-jeux-pensee_2802

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *